Comment renforcer une charpente en bois ?

Du temps est passé et votre charpente a besoin d’un coup de neuf ? Que vous souhaitiez vous occuper du problème vous-même ou que vous souhaitiez engager un charpentier, cet article vous intéressera.

La procédure pour renforcer la charpente de bois

Un renforcement de charpente ne se fait pas au pif, puisque chaque projet est différent. Cependant, il existe une procédure standard qui peut être ajustée selon chaque situation.

Etude du projet

Déjà, il faut savoir ce que vous souhaitez réaliser concrètement. S’agit-il d’une rénovation ou d’une modification ? Une fois ce point établit, il est recommandé de consulter un expert qui évaluera pour vous, l’état de votre charpente. Il pourra vous dire si les prochains travaux sont raisonnables ou pas, et donc si la charpente actuelle résistera. En effet, selon l’état de la charpente, il peut y avoir des risques d’effondrement, ou de déformation de la toiture par exemple. 

Plusieurs éléments composent la charpente. Il s’agit des fermes, chevrons, poutres, arbalétriers, contrefiches, etc. Selon l’état de la charpente, certains seront à réparer, et d’autres à supprimer pour en réaliser de nouveaux. D’autres encore ne devront pas être touchés à aucun moment ! Il reviendra au charpentier de détecter ces éléments pour que la réparation se fasse de la bonne manière. 

Le renforcement de la charpente : cas d’un aménagement des combles

Pour renforcer la charpente, la technique utilisée dépend des objectifs à atteindre. Lorsqu’il s’agit d’aménager des combles, un dégagement est nécessaire, et dans ce cas, on procède au renforcement des fermettes par des potelets. 

Il faut également penser à doubler les arbalétriers, et enlever les contrefiches. Selon le cas, les poinçons également. Les jonctions pourraient nécessiter un renforcement également, ce qui se fait avec des pièces de liaison métalliques.

Qui contacter pour un renforcement de charpente ?

Cherchez dans votre entourage et faîte appel à un charpentier de qualité pour tout ce qui se rapporte à la charpente. En tant qu’expert dans ce domaine, il se doit de connaître toutes les normes qui sont en vigueur, et savoir les appliquer. 

Il est à noter qu’en faisant appel à un professionnel, vous pourriez bénéficier de plusieurs avantages non négligeables. Ainsi, en plus de bénéficier de l’expertise d’un professionnel, vous pourriez par exemple profiter d’une garantie décennale sur son ouvrage. 

Comment traiter le bois de la charpente

En traitant correctement le bois, vous retarder au maximum la venue de la période de rénovation. Il gagnera donc en longévité, et vous fera réaliser des économies à long terme. En général, 3 méthodes permettent de traiter le bois de charpente :

  • Le trempage

Il peut arriver selon les saisons, que les bois de la charpente soient beaucoup plus exposés à l’humidité.  restent à l’abri de l’humidité. Ils peuvent alors faire l’objet d’attaques de la part de certains insectes ou champignons. Pour éviter cela, il est possible de réaliser un traitement à titre préventif. Cela se fait dans un bac de trempage où l’on met une solution à base de sels. 

  • L’autoclave

Pour ce traitement, il est question d’une technique d’imprégnation spécifique. Le bois de la charpente est mis dans une cuve étanche, où on fait le vide d’air. Par la suite, il faut incorporer sous pression, un liquide d’imprégnation. La protection du bois est alors élevée.

  • La rétification 

Ici, on chauffe le bois dans des fours, qui peuvent atteindre une température de chauffe de plus de -210°C, dans de la vapeur d’eau. Il s’agit d’un traitement naturel et écologique.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *